Benoît XVI a une fois de plus attaqué le droit à l'avortement, qualifié de "contraire aux droits humains", lors de son pélerinage en Autriche.

D'après Rue 89, qui a consacré un reportage à cette visite, les déclarations politiques émaillant sa venue ont fait grincé bien des progressistes de ce bastions catholique perdu un million de fidèles depuis la visite de Jean-Paul II en 1983.

Quelques jours avant sa venue, sur Radio Vatican, Edmond Fahrat, nonce apostolique du Vatican à Vienne, donnait le ton en s'élevant contre les interventions policères face aux manifestations anti-avortement dans les rues de Vienne : Une initiative malheureuse, selon Edmond Fahrat : "Quand des jeunes gens engagés veulent defendre la vie par des rassemblements pacifiques sont réduits au silence, la démocratie en prend un coup!"

Pas de quoi passionner les plus catholiques des européens. Selon un sondage récent, 40% des Autrichiens disent vouloir ignorer totalement la visite de Benoît XVI. Ils lui feraient moins confiance qu'au dalaï-lama.

in http://www.prochoix.org/cgi/blog/index.php/2007/09/08/1712-benoit-fustige-l-avortement-lors-de-son-pelerinage-en-autriche