23 décembre 2008

L’accord France-Vatican du 18/12/2008 sur l’enseignement supérieur est-il légal ? (Anne Demetz)

La France, représentée par son Ministre des affaires étrangères, a signé à Paris, le 18/12/2008, un accord avec le Vatican, en vue de la reconnaissance par l'Etat des diplômes des universités catholiques. D'après le journal La Croix (article publié sur son site, le 18/12/2008), l'accord stipule : " la France s'engage à reconnaître désormais la valeur des titres et diplômes, canoniques (théologie, philosophie, droit canonique) ou profanes, délivrés par «les établissement d'enseignement supérieur catholiques reconnus par le Saint-Siège... [Lire la suite]
Posté par Nath Szuchendler à 21:21 - - Permalien [#]

23 avril 2008

Le gouvernement encourage les écoles privées catholiques à s'implanter en banlieue

C’est une nouvelle qui pourrait bien rallumer la guerre scolaire. Le gouvernement déshabille l’école publique pour mieux aider l’école privée catholique à "évangéliser" les banlieues.Sitôt révélé par le site Mediapart, le projet d’un fonds spécifique destiné à encourager l’implantation de lycées privés catholiques dans les quartiers populaires a mis les laïques et les enseignants sur le pied de guerre. Le projet fait tache alors que lycéens et professeurs se mobilisent contre la suppression à venir de plus de 11 000... [Lire la suite]
Posté par Nath Szuchendler à 20:42 - - Permalien [#]
10 avril 2008

Créationnisme et homophobie s'invitent au lycée

Le prosélytisme religieux s'invite dans les bibliothèques des lycées. Avec à chaque fois, de beaux et volumineux manuels envoyés gratuitement aux responsables d'établissements scolaires. Dernier exemple en date, "Homme et femme, Il les créa". Une compilation de textes, expédiée aux établissements scolaires le mois dernier. Ce livre, dont le titre rend hommage à un ouvrage de Jean-Paul II, s'élève contre "la propagande pour le mariage et l'adoption homosexuels". Parmi les auteurs, un certain Christian Vanneste.... [Lire la suite]
Posté par Nath Szuchendler à 12:19 - - Permalien [#]
03 avril 2008

Face aux tempêtes de la « foi » : l’abri de la laïcité (Chahla Chafiq)

Fitna, le film de Geert Wilders sur l’islam, relance une fois encore le délicat débat sur la liberté d’expression face aux exigences du respect des religions. Les propos anti-islamiques du film qui confondent l’islam et l’islamisme à des fins politiques, nous renvoient à la nécessité de défendre les valeurs laïques et démocratiques pour mettre la société à l’abri d’une guerre des religions. En réduisant le texte fondateur de l’islam à une arme de guère, ce film procède à une extrême politisation de la religion. Il discrédite... [Lire la suite]
Posté par Nath Szuchendler à 20:42 - - Permalien [#]
02 mars 2008

Emmanuelle Mignon : mains jointes et cierge droit

On la présente comme le cerveau de Sarkozy. Plus précisément, Emmanuelle Mignon en serait l'hémisphère catholique. Celle qui a alimenté le débat avec ses déclarations sur les sectes et le « non-problème » de la Scientologie pilotait déjà Nicolas Sarkozy dans le sens du bénitier lors­qu'elle était sa conseillère technique au ministère de l'Intérieur. Ça ne s'est pas arrangé lorsqu'elle a été promue directrice de cabinet à l'Elysée. Jusqu'ici, on la connaissait essentiellement pour deux dossiers : la double peine et le plan... [Lire la suite]
Posté par Nath Szuchendler à 13:58 - - Permalien [#]
31 janvier 2008

Une laïcité de chanoine, par Caroline Fourest

Article paru dans Le Monde - édition du 31/01/2008 La laïcité à la française vit-elle ses dernières heures ? "La société a changé", nous dit Michèle Alliot-Marie. La loi de 1905 est censée suivre. Elle nous annonce une modification, non pas de sa lettre, mais de son esprit, par circulaire ou par décret. Encouragé par de tels propos, le recteur de la mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, demande carrément un "moratoire".     Personne ne peut prétendre être surpris. Nicolas Sarkozy l'avait promis,... [Lire la suite]
Posté par Nath Szuchendler à 20:28 - - Permalien [#]

23 janvier 2008

Après la discrimination positive, la "laïcité positive"

Le président appelle de ses vœux une « laïcité positive ». Ce qui revient à dire que la laïcité française actuelle est « négative ». En fait de « positive attitude », il s’agit d’ouvrir une brèche dans la séparation entre le politique et le religieux, pour faire évoluer la laïcité française vers une laïcité plus américaine, le modèle absolu de Nicolas Sarkozy dans ce domaine. Si la fronde des laïques tient bon, il renoncera à modifier l’article 2 de la loi de 1905, interdisant de reconnaître ou de subventionner le culte. En... [Lire la suite]
Posté par Nath Szuchendler à 19:01 - - Permalien [#]
23 janvier 2008

Dieu, ministre d'ouverture de Nicolas Sarkozy

À Latran comme à Ryad, le chanoine Sarkozy a confirmé toutes nos craintes : son pontificat sera désespérément hostile à l’esprit de 1905. Le Vatican n’en revient toujours pas. Jamais un président français n’avait martelé avec autant de conviction combien les racines de la France « étaient essentiellement chrétiennes ». Dans son élan, la France monarchique de droit divin, « fille aînée de l’Église », a subtilement été revalorisée au détriment de la France de 1789 et de 1905. L’Histoire de France lui pardonnerait si notre président... [Lire la suite]
Posté par Nath Szuchendler à 18:54 - - Permalien [#]
18 janvier 2008

Nicolas Sarkozy ou l’esprit de 1905 en danger (Caroline Fourest)

Les dernières déclarations de Nicolas Sarkozy confirment toutes les craintes émises depuis des années par Caroline Fourest, Fiammetta Venner et ProChoix à son sujet concernant la laïcité. Nous republions ici un texte paru en novembre 2007 dans la revue Après-Demain. Le compromis de 1905 est menacé par les instrumentalisations politiques de toutes parts. D’un côté, l’extrême droite s’en sert comme prétexte pour interdire la construction de lieux de culte musulmans en multipliant les recours administratifs douteux. De l’autre,... [Lire la suite]
Posté par Nath Szuchendler à 20:53 - - Permalien [#]
17 janvier 2008

La diversité contre l'égalité, par Caroline Fourest

Dès son article premier, la Déclaration des droits de l'homme affirme que "les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l'utilité commune". Le préambule de 1946, qui prévoit déjà l'égalité hommes-femmes, ajoute que "nul ne peut être lésé, dans son travail ou son emploi, en raison de ses origines, de ses opinions ou de ses croyances". C'est dire si l'égalité de tous forme le coeur de l'actuelle Constitution.... [Lire la suite]
Posté par Nath Szuchendler à 21:06 - - Permalien [#]