08 décembre 2007

Sarkozy et la double bourde sur l'Algérie (Caroline Fourest)

Nicolas Sarkozy n’aime pas jouer sur les mots. Trop intellectuel. Les sondages sont ses seuls garde-fous. Pour le reste, la réflexion, la précaution, la sémantique, c’est un peu comme la séparation des pouvoirs. Un principe poussiéreux, invoqué par les hommes qui pensent pour freiner ceux qui courent. Autant dire un complot anti-Sarkozy. Réfléchir sur les raisons de la radicalisation actuelle des violences urbaines ? Vous n’y pensez pas ! « Expliquer l’inexplicable reviendrait à excuser l’inexcusable » ! Tolérance zéro pour la... [Lire la suite]
Posté par Nath Szuchendler à 12:32 - - Permalien [#]

05 décembre 2007

Violences urbaines : la pensée unique du président

Les révoltes urbaines se succèdent, mais ne se ressemblent pas. La violence qui s’en dégage devient de plus en plus préoccupante. Les balles sifflent désormais. Les policiers sont pris pour cibles comme s’il s’agissait d’une simple bande rivale. Or tirer sur un policier revient à tirer sur l’État de droit. Est-ce une raison pour que la droite et Nicolas Sarkozy s’abstiennent de toute analyse et de tout esprit critique quant à leur bilan depuis 2002 ? Au journal de 20H, le président a franchi une étape dans l’anti-intellectualisme.... [Lire la suite]
Posté par Nath Szuchendler à 08:36 - - Permalien [#]
15 novembre 2007

Loi sur l'immigration : le Conseil constitutionnel valide "sous réserves" les tests ADN mais censure les statistiques ethniques

Les Sages ont validé "sous certaines réserves" le recours aux tests ADN pour des candidats au regroupement familial prévu dans la loi Hortefeux sur l'immigration. Mais ils ont censuré l'autorisation de statistiques ethniques. Le Conseil a jugé conforme à la Constitution sous certaines "réserves précises". L'article 13 autorisant ces tests sous certaines conditions, dont le volontariat, il a rappelé que "la filiation de l'enfant étranger reste soumis à la loi personnelle de la mère... [Lire la suite]
Posté par Nath Szuchendler à 20:47 - - Permalien [#]
06 octobre 2007

La clarification est un combat (C. Fourest)

Il est toujours plus difficile de dire à ses amis qu’ils se trompent qu’à ses ennemis. J’en ai fait expérience en dénonçant dans un livre la « Tentation obscurantiste » d’une certaine gauche. Depuis 2001, une certaine gauche tiers-mondiste confond volontiers la libre critique de la religion musulmane (ses excès intégristes, sexistes ou homophobes) avec du racisme sous prétexte d’ « islamophobie » ambiante. Cette dérive est à l’œuvre dans des organisations comme la LDH et le MRAP. Aujourd’hui toutefois, il me semble qu’une autre... [Lire la suite]
Posté par Nath Szuchendler à 21:59 - - Permalien [#]
16 septembre 2007

Une télé si à droite... ( C. Fourest )

Petit aperçu du nouveau ton de la télévision publique en cette rentrée. Sur France 5, "Revu et Corrigé" de Paul Amar remplacera le décryptage sans merci de "Arrêt sur Images". Autrement dit, on ne s'y interrogera pas sur la complaisance des médias envers le nouveau pouvoir mais plutôt, selon la bande-annonce, sur pourquoi les médias se sont montrés si "accueillants" (sic) envers Dominique de Villepin à propos de sa convocation dans l'affaire Clearstream... Fallait-il en plus ne pas lui donner... [Lire la suite]
Posté par Nath Szuchendler à 09:47 - - Permalien [#]
13 septembre 2007

Pour Brice Hortefeux, en matière d'expulsion les préfets n'en font pas assez!

Mercredi 12 sept, Brice Hortefeux a convoqué 19 préfets pour une « réunion de travail et de mobilisation ». Leur point commun, ils sont tous aux yeux du ministre coupable de ne pas expulser assez. Pour Brice Hortefeux, les objectifs de 25 000 expulsions annuelles fixés par Nicolas Sarkozy ne seront pas atteints si le chiffre actuel de 11 000 expulsés ne s'étoffe pas dans les prochains mois. Le ministre se moque des moyens que les préfets devront déployer, des situations de détresse qu'ils devront affronter: seul compte le... [Lire la suite]
Posté par Nath Szuchendler à 20:11 - - Permalien [#]

10 septembre 2007

Rentrée douloureuse en Sarkozie ( édito de C. Fourest )

C’est toujours plus douloureux de rentrer de vacances dans un pays que vous avez quitté fâché. Ceux qui ont voté Sarkozy ont sans doute plus de facilité à faire leur rentrée que les autres. - Ces petits riens qui coincent  - Privation et renoncements - L’école, ce grand corps malade - La citoyenneté sacrifiée sur l’autel de l’identité - Communautarisation et guerres de bandes L'édito de Caroline Fourest in... [Lire la suite]
Posté par Nath Szuchendler à 22:34 - - Permalien [#]
08 septembre 2007

Cinq enfants séquestrés par leur père au nom de l'Islam ( Lyon Mag )

Ce mois-ci, LyonMag publie une enquête sur une instruction menée à l'encontre d'un père de famille si rigoureux qu'il a mis en danger la santé de ses cinq ans et empêcher leur scolarisation au nom de sa foi. Le plus jeune garçon, Ahmed, avait la taille d'un bébé rachitique de 18 mois lorsqu'il avait 5 ans. C'est un médecin qui a donné l'alerte il y a maintenant 3 ans. Malgré une première consultation alarmante, son père avait refusé de revenir le faire soigner. L'instruction, menée par le procureur de Lyon, vient d'être bouclée et... [Lire la suite]
Posté par Nath Szuchendler à 20:03 - - Permalien [#]
12 juillet 2007

La S.R.F proteste contre la suppression des crédits alloué à 4 mois, 3 semaines, 2 jours

Paris, le 6 juillet 2007 - La Société des Réalisateurs de Films (SRF) proteste contre la suppression des crédits alloué à 4 mois, 3 semaines, 2 jours de Cristian Mungiu, lauréat du « Prix de l'Éducation nationale ». Ce film, également Palme d’Or du 60e Festival de Cannes, est un drame social et intime sur les avortements illégaux dans la Roumanie de Ceaucescu. Le Prix de l'Education Nationale récompense chaque année depuis 2003 un film pour ses qualités artistiques et son intérêt pédagogique. Il bénéficie alors de... [Lire la suite]
Posté par Nath Szuchendler à 15:51 - - Permalien [#]
12 juillet 2007

Moi aussi, je veux profiter de l’ouverture de Sarko ! ( Chronique d'Evariste )

Depuis quelques jours, je ne dors plus. Je suis totalement déboussolé. On m’annonçait qu’on allait élire un président qui allait être un véritable dictateur, qui allait nous installer une droite dure, proche de l’extrême droite. Je me préparais à entrer en résistance, j’avais astiqué le vieux fusil qui traînait dans ma cave, j’ai ressorti la martingale, et ciré les rangers. Je l’attendais, Sarko l’Américain, Sarko le communautariste, Sarko l’ultralibéral, Sarko le Bonaparte, il allait avoir à qui parler ! Et voilà que le... [Lire la suite]
Posté par Nath Szuchendler à 00:33 - - Permalien [#]